Voir Sans Tête
Accueil du site > Théorie > Quelle place pour la théorie ?

Quelle place pour la théorie ?

mardi 29 novembre 2011, par Jean-Christophe Sekinger

Une théorie (du grec theorein, "contempler, observer, examiner") désigne couramment une idée ou une connaissance spéculative et vraisemblable, souvent basée sur l’observation ou l’expérience, donnant une représentation idéale, éloignée des applications.

Selon cette définition, la théorie n’a donc rien de l’invraisemblable ou du postulat qui fait parfois hausser les épaules et il est important de remarquer qu’elle ne se développe pas avant l’expérience mais après elle.

Le fait qu’un indien de la forêt amazonienne ou qu’un voisin de palier ne comprenne pas ce que veut dire « E=MC² » ne signifie pas que cette théorie n’ait aucun signification dans une autre milieu socioculturel !

D’un autre côté, la Vision sans tête n’est pas du tout une théorie mais tout ce qu’on pourrait en dire, oui. Ce qui serait éloigné des applications serait de croire qu’il n’y ait qu’une seule théorie qui soit valable ou même qu’une théorie puisse être vraie ! Or seule l’expérience peut désigner ce qui est vrai !

La théorie, ici, n’interviendra toujours qu’après l’expérience et ne s’enfermera jamais dans un dogme ; il y aura finalement autant de théories que d’individus mais jamais qu’une unique Expérience.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0